Si les Burkinabés vous expliquent qu'ils aiment "se frotter", ne vous offusquez pas!
Ici, "se frotter" signifie avant tout se confronter, discuter, se rencontrer...
En un mot : "PARTAGER".

Par Jérémie KAMINKA.