Si les enfants Burkinabés donnent envie de se faire pousser les bras pour pouvoir les serrer tous en une seule fois, nous rappelons que le kidnapping est passible d'une lourde peine de prison, et qu'il est donc fortement déconseillé de céder à la tentation, et d'essayer d'en rapatrier une bonne centaine chez soi!



Par Jérémie KAMINKA.
Photo: Mathias COULOMB.