Lorsque nous sommes arrivés, les notables du village étaient déjà réunis sous l'arbre à palabre : le chef du village, le conseil des anciens, mais aussi le maire de Koubri. Après que nous ayons partagé l'eau de bienvenue, quelques femmes et jeunes filles nous ont accueillis en dansant avec beaucoup de grâce, au son des tambours. Leurs chevelures étaient tressées de perles. Les couleurs de leurs tenues éclataient autant que leurs sourires. Leurs pieds nus frappaient la terre, levant des nuages de poussière ocre.

Puis ce fut le tour des discours officiels : le chef du village, le maire, le président de notre association, les représentants de la population masculine et féminine... Martin, notre représentant sur place, faisait office de maître de cérémonie. Des remerciements chaleureux et réciproques furent échangés. La journée s'est poursuivie dans la maison du chef, où nous avons déjeuné abrités de la chaleur par un toit de paille. Le dolo, sorte de bière artisanale à base de mil, accompagnait le poulet et le riz en sauce.

L'après-midi, la fête a repris ses droits. Tout le monde chantait et dansait, les enfants, les femmes portant leur bébé dans leur dos... Ils nous ont entraînés dans leurs danses jusqu'au coucher du soleil.

Espérons que cet échange festif inaugure une nouvelle année de collaboration sereine et fructueuse avec le village de tanvi.