Enfin, nous avons rencontré le secrétaire général du ministère responsable des ONG ayant une domiciliation juridique au Burkina (tel est notre cas, au même titre que 684 autres associations). Il nous a confirmé la possibilité de mise à disposition de notre véhicule à d'autres ONG, Salam étant conducteur exclusif. Cette mise à disposition devrait générer une location de minimum 100 jours par an au tarif journalier de 40 000 F CFA, soit un montant à l'année de 4 millions de F CFA. Si nous retirons pour l'entretien du véhicule 1,6 millions de F CFA, il nous resterait 2,4 millions F CFA (soit 3 600 €). Ce montant permettra de couvrir les salaires de Salam, de Martin et des jardiniers, ainsi que la location du bureau. Ce serait idéal ! Reste bien sûr à récupérer le 4X4 qui se trouve actuellement au Sénégal. Nous attendons un bateau de la Marine qui devrait nous l'amener à Lomé. Ces autorités nous ont promis que cela ne devrait point tarder. L'espoir fait vivre…


Durant ce voyage, nous n’avons pas eu beaucoup de temps à consacrer aux distractions. Nous avons tout de même effectué une visite passionnante au symposium de sculpture. C’est un lieu ouvert, une sorte de parc où chaque année, des sculpteurs du monde entier viennent durant un mois, sculpter à même d'énormes blocs de granit des œuvres qu’ils laissent ensuite sur place. Ce projet a pris naissance en 1989 (vingt ans déjà !). Aujourd'hui, plus de 370 pièces sont présentes dans ce lieu "étrange et pénétrant ».


Voilà où nous en sommes.

Nous avons encore besoin de vous, pour poursuivre ces travaux qui, jusqu'à ce jour, ont permis aux villageois non seulement de vivre dans de meilleures conditions, mais surtout de montrer leur capacité d’investissement personnel et de gestion autonome.

N'hésitez pas à parler de Tanvi à vos amis, vos proches. Nous sommes 80 à avoir renouvelé notre cotisation. Si chacun de nous trouve trois nouveaux membres, cela fera 240 nouveaux adhérents, soit 10 000 euros de revenus. Le financement des cultures serait ainsi terminé. Allez, faites un effort ! 3 nouveaux adhérents par membre actifs, après tout, cela ne semble pas insurmontable…

Merci encore à vous toutes et tous qui permettez à notre association d'exister et de travailler au mieux-être des habitants de Tanvi.

A l’occasion du prochain voyage, venez par vous même vous rendre compte de ce qu’est ce pays, de ce que sont ce village et ses habitants, et de l’action à laquelle vous avez contribué de loin.

Vous verrez : c'est assez exaltant de savoir que l'on peut rendre autonome plus de deux mille personnes d'un village du Burkina Faso en Afrique.

Venez avec nous. Vous ne le regretterez pas….

Encore merci.

Pierre-Jean REY